Code de la sécurité routière nouveau

Automobilistes, motocyclistes et cyclistes doivent désormais faire preuve de plus de prudence sur les routes du Québec et s’attendre à être punis plus sévèrement pour certaines infractions.

Après une année des plus meurtrière qui s’est soldée par une augmentation de 63 % du nombre de décès chez les jeunes automobilistes, la réforme du Code de la sécurité routière vient resserrer l’ensemble des règles du partage de la route.

Désormais, les infractions seront interprétées en fonction du principe de prudence qui fait désormais partie des dispositions du Code.

Il faut aussi s’attendre à davantage de contrôles et à amendes plus salées.

Les automobilistes

Les automobilistes distraits, particulièrement ceux qui textent en conduisant et ceux qui conduisent en état d’ébriété sont particulièrement ciblés par la réforme.

En plus des 4 points d’inaptitudes, et d’une amende allant de 300 $ à 600 $, l’interdiction d’utiliser un téléphone en conduisant s’applique désormais à l’ensemble des appareils électroniques munis « d’un écran pouvant afficher de l’information et placés de manière à ce que le conducteur d’un véhicule routier puisse voir directement ou indirectement l’image transmise sur l’écran ».

Les récidivistes de la conduite et état d’ébriété sont également dans la mire de Québec. Un automobiliste reconnu coupable d’une deuxième infraction devra utiliser un antidémarreur éthylométrique à vie. Il pourra demander une dérogation après 10 ans, à condition de faire la preuve qu’il a bien réglé son problème.

Les jeunes

Selon les données colligées par la SAAQ, la majorité des accidents ayant causés le décès de jeunes automobilistes se sont produits la nuit, entre minuit et 5 heures et souvent, parce qu’il y avait trop de passagers à bord, ce qui représente une source de distraction chez les jeunes.

Le Code interdit désormais aux apprentis conducteurs de conduire la nuit et limite le nombre de passagers que peut transporter un conducteur âgé de moins de 20 ans.

On libère toutefois les apprentis conducteurs de moto de l’obligation de rouler en compagnie d’un accompagnateur plus expérimenté titulaire d’un permis de moto.

Les cyclistes

La popularité du vélo oblige, Québec modifie et précise les règles qui régissent la circulation à bicyclette.

Voici les principales dispositions :

1 – Signaler ses intentions
Le cycliste n’a plus l’obligation de signaler son intention de ralentir ou de s’immobiliser, mais doit signaler son intention d’effectuer un virage à gauche ou à droite;

2 — Réflecteurs
Le port de réflecteurs avant et arrière demeure obligatoire. Sur les côtés, ils peuvent être remplacés par des jantes ou des pneus réfléchissants et par des bandes réfléchissantes posées sur la fourche ou le cadre du vélo. Aux pédales, des bandes réfléchissantes aux chevilles ou aux chaussures suffisent;

3 — Amendes
Les amendes pour toute infraction commise à vélo sont désormais fixées entre 80 et 100 $, mais les cyclistes n’auront plus de points d’inaptitude ajoutés à leur permis de conduire;

4 – Place sur la route
Le cycliste peut désormais rouler aussi près que possible du côté droit, mais en tenant compte de l’état de la chaussée et des risques d’emportiérage. Il peut aussi circuler entre deux rangées de véhicules lorsqu’une des voies est réservée au virage à droite;

5 — Distance pour dépassements
Les automobilistes qui dépassent un cycliste devront respecter, en tout temps, une distance sécuritaire de 1 m sur les routes où la vitesse est de 50 km/h ou moins et de 1,5 mètre là où la limite de vitesse est plus élevée;

6 — Transport d’objet et de passager
Il est désormais interdit de circuler à vélo si un objet ou un passager obstrue la vision du cycliste ou gêne sa conduite;

7 — Autobus scolaire
À l’instar des autres usagers de la route, les cyclistes ont désormais l’obligation de s’immobiliser à 5 m d’un autobus scolaire dont les feux rouges clignotent;

8 — Feux piétonniers
Les cyclistes pourront bientôt traverser aux feux piétons tout en restant en selle. À compter d’avril 2019, ils pourront le faire en effectuant un arrêt obligatoire et en cédant le passage aux piétons.

Les piétons

Les piétons ont désormais priorité aux passages piétonniers dès qu’ils manifestent l’intention de traverser.

En absence de trottoir, ils peuvent marcher sur l’accotement en sens inverse de la circulation et les autres usagers de la route sont tenus de garder une distance de 1 mètre dans les zones de 50 km/h et moins et de 1,5 mètre dans les zones où la vitesse permise est plus élevée.

Kanetix.ca vous rappelle d’être prudents sur les routes et vous invite à utiliser son comparateur d’assurances auto pour économiser.