Les transactions bancaires en ligne sont «in»

Si de nombreux guichets automatiques ferment en région, c’est en partie par ce qu’une vaste majorité de Québécois et de Québécoises les utilisent de moins en moins et leur préfèrent les transactions en ligne.

Selon une étude de l’Accélérateur de la culture numérique dans les entreprises et les organisations CEFRIO, l’utilisation des services bancaires en ligne a augmenté de 15 % en 3 ans pour atteindre 80 % en 2018.

La confiance au rendez-vous

Ces résultats témoignent d’un niveau de confiance accru face à la sécurité des sites financiers. Au total, 74 % des internautes déclarent faire confiance aux procédures de sécurité des sites Web financiers, une croissance de 8 % en deux ans.

Qui plus est, 71 % des Québécois préfèrent utiliser un canal numérique pour effectuer une opération bancaire. Ils le font en général par l'entremise du site Web de leur institution financière ou à l'aide de l’application mobile de cette institution. 49 % effectuent des transactions financières en ligne à l’aide d’un appareil mobile soit d’un téléphone ou d’une tablette numérique.

Sans surprise, avec 39 %, les internautes âgés de 18 à 44 ans sont plus nombreux à utiliser l’application mobile de leur institution financière comme principal outil bancaire. À l’inverse, 47 % des plus de 65 ans optent pour des moyens plus traditionnels comme celui de se rendre directement en succursale.

Les transactions les plus populaires

Si divers types d’opérations bancaires s’effectuent couramment en ligne, la consultation du compte bancaire arrive en tête de liste des occurrences avec 81 %. Le paiement de factures sur le site d’une institution financière constitue quant à lui 78 % des transactions effectuées en ligne en 2018.

Le paiement de factures à partir du site d’un fournisseur de service a quant à lui connu une hausse de 9 % en 2018. Désormais, 43 % des internautes le pratiquent couramment.

Voici le type de transactions que les Québécois effectuent le plus souvent en ligne en ordre d’occurrence :

  • Consultation du compte bancaire, consulter le solde et les relevés 81 %
  • Paiement de factures sur le site Web d’une institution financière 78 %
  • Virement bancaire sur le site Web d’une institution financière 64 %
  • Paiement de factures sur le site Web d’un fournisseur de services 43 %
  • Téléchargement de documents à partir d'un compte bancaire, tels un spécimen de chèques
    ou un feuillet fiscal 31 %

Les outils financiers

Les internautes québécois se servent aussi des outils mis à disposition par les institutions financières et les sites spécialisés. Un internaute sur quatre en a utilisé au moins un au cours de la dernière année. C’est le simulateur de prêt hypothécaire qui est le plus populaire, l’an dernier, 12 % des internautes l’ont utilisé.

Si l’informatique s’avère de plus en plus utile pour effectuer des transactions bancaires, à distance peu importe où l’on se trouve, elle offre aussi un avantage non négligeable, la possibilité de comparer en quelques clics différents produits financiers pour économiser.

Qu’il s’agisse de comparer les offres hypothécaires, les cartes de crédit ou les assurances auto, le comparateur Kanetix.ca publie les offres des meilleurs assureurs et des meilleures institutions financières au Canada.

L’essayer c’est l’adopter.