Risques d’inondations aux abords de la rivière des Mille-Îles

Avec le froid qui s’est acharné sur le Québec en janvier, on ne s’attendait certainement pas à parler d’inondations au beau milieu de l’hiver.

Bien que la période des crues printanières soit encore loin, les riverains de la rivière des Mille-Îles au nord de l’île de Montréal ont été avisés de surveiller les inondations qui menacent les rues et les habitations.

La crue du niveau de la rivière inquiète les autorités depuis quelques semaines déjà. Un léger débordement a d’ailleurs forcé la fermeture de quelques rues à Terrebonne qui a émis une alerte à l’endroit des riverains et fermé le tunnel piétonnier qui passe sous l’autoroute 25.

On craint un débordement du cours d’eau comme il s’en produit généralement beaucoup plus tard dans la saison par exemple lors du terrible printemps 2017.

Le froid en cause

Paradoxalement, le froid de janvier serait largement responsable du danger qui menace les riverains.

Ceci dû à un phénomène appelé frasil, un amoncellement de cristaux de glaces qui se forment lorsque les températures chutent et qu’un cours d’eau est exposé au vent ou ballotté par le courant. Ces cristaux forment éventuellement des blocs de glace qui collent au fond et aux bords du cours d’eau, ce qui finit par stopper l’écoulement de l’eau libre.

N’ayant plus d’endroit où aller, l’eau emprunte alors le chemin le plus court, les berges, et c’est ainsi que la rivière sort de son lit et inonde les terrains et les résidences environnants.

Mieux vaut prévenir

À Terrebonne, les services des incendies, de la police et de l’entretien du territoire, surveillaient attentivement la situation en au cours de la première semaine de février. Les citoyens ont d’ailleurs été invités à consulter régulièrement le site web de la Ville ou à composer le 450-961-2001 pour rester informés des dernières nouvelles.

Bien qu’elles peuvent surprendre, les inondations demeurent dans une certaine mesure prévisibles et le Ministère de la Sécurité publique conseille aux riverains de bien s’y préparer en observant les quelques consignes qui suivent :

  • se tenir au courant des risques d’inondation et des mesures mises en place par la municipalité en cas de sinistre;
  • spréparer un plan familial d’urgence et une trousse d’urgence;
  • sfaire installer un clapet antirefoulement (antiretour) pour empêcher les eaux usées provenant des égouts municipaux de refouler au sous-sol;
  • svérifier auprès de son assureur que l’on est bien assuré en cas d’inondation.

Assurance

Si le Ministère de la Sécurité publique recommande de vérifier son assurance en cas d’inondation, c’est que ce type de protection est relativement segmenté et que mieux vaut contacter son assureur pour s'assurer d’être bien protégé.

Certaines assurances protègent par exemple des dégâts causés par un refoulement d’égouts, mais ce n’est pas nécessairement le cas si le refoulement est causé par une inondation.

Pour être convenablement protégé, il faut contracter une assurance inondation et comme chaque assureur propose différents produits, mieux vaut comparer les offres pour trouver l’assurance qui convient le mieux.

Le comparateur d’assurances Kanetix.ca permet non seulement de trouver facilement la bonne assurance pour ses besoins, mais aussi de l’obtenir à meilleur prix.