Skier dans un Club Med, coup de pouce au tourisme hivernal

Les plus âgés d’entre nous se rappellent très certainement cette publicité télévisée dans laquelle on voyait des vacanciers contemplant un magnifique paysage de bord de mer avant de prendre place à une table à faire saliver les plus fins gourmets de la planète. Pour conclure la pub, une voix clamait : « Voici 30 secondes, imaginez une semaine... »

Lorsque l’on pense au Club Med on pense forcément à une semaine, à un séjour haut de gamme sous le soleil pour oublier l’hiver. Au Québec, ce nom sera désormais associé au ski dans un décor unique et enchanteur qui offre une vue plongeante imprenable sur le majestueux Saint-Laurent dans la magnifique région de Charlevoix.

Tourisme hivernal

Au terme de quelques années de négociations, un accord a été conclu pour que la station de ski le Massif devienne le tout premier Club Med quatre saisons en Amérique et joigne de facto un circuit de destinations semblables localisées en France, en Italie, en Suisse et en Asie.

Avant l’ouverture prévue en 2019, on investira 120 millions de dollars pour aménager l’actuelle station de ski le Massif aux normes Club Med. Une partie de l’investissement servira à la construction d’un hôtel de 300 chambres localisé au pied de la montagne qui sera dorénavant exploitée par Club Med.

Les promoteurs font valoir la création de 400 emplois et un ajout de 75 000 journées skiables au bilan touristique du Québec. Bien que ça ne représente à peine plus de 1 % du nombre total de jours-ski vendus chaque année, Club Med pourrait de par son réseau, ouvrir une porte supplémentaire sur l’hiver aux touristes européens particulièrement aux Français qui sont très friands de pentes de ski et des grands espaces québécois.

Un apport économique important

Au cours de la saison 2011-2012, 937 000 jours-ski ont été achetés par des vacanciers provenant de l’extérieur du Québec. Ça représente près de 16 % de la fréquentation totale des 74 stations de ski. Cette portion d’achalandage est très largement dominée par les Ontariens qui comptaient pour 12,6 % des skieurs ayant acheté un billet, alors que les Américains comptaient pour 2,1 % des skieurs qui dévalaient les pentes québécoises cette année-là.

Chaque année, le tourisme génère plus ou moins 12,5 milliards de dollars de retombées économiques et 18 % de cet apport est attribuable aux touristes qui nous rendent visite durant la saison hivernale soit pour y skier, pour s’adonner à la motoneige ou tout simplement pour profiter de l’hiver dans les parcs nationaux.

Des 5,8 millions de touristes qui ont visité le Québec en hiver en 2011, 9,7 % provenaient d’ailleurs au Canada, 4,7 % des États-Unis et 2,5 % de pays autres. C’est le nombre de touristes en provenance de pays autres, particulièrement de l’Europe, que l’on souhaite faire augmenter avec l’offre quatre saisons du Club Med dans Charlevoix.

Voyager l’esprit en paix

Bien que Charlevoix n’ait rien à craindre des ouragans qui menacent chaque année les côtes de la Floride et les autres destinations Club Med des Caraïbes, il est tout de même recommandé de bien se préparer avant de s’y rendre et surtout de souscrire une assurance voyage pour partir l’esprit tranquille.

Les assurances voyage ne sont pas toutes pareilles et surtout ne coûtent pas toutes le même prix. Dans le cas d’un voyage de skis, il est particulièrement important de comparer différentes assurances voyage, car certains assureurs imposent des restrictions pour assurer ce genre d’activités alors que d’autres sont plus permissifs.

C’est pourquoi il est très avantageux d’utiliser le comparateur d’assurances Kanetix.ca qui, en quelques clics, permet de comparer les offres des meilleurs assureurs au Canada au meilleur prix.


Crédit photo : Office du tourisme de Québec