Un été québécois pour les vacanciers

Il peut paraître difficile d’y croire surtout si l’on s’attarde aux conditions météo qui semblent la plupart du temps printanières, voire automnales cette année, mais l’été est bel et bien arrivé.

Avec lui arrive le temps des vacances, période durant laquelle des centaines de milliers de Québécois prennent la route pour aller déconnecter ailleurs ou pour découvrir de nouveaux horizons.

Des 75 % des Québécois qui disent avoir l’intention de partir en vacances cet été, 44 % prévoient se rendre ailleurs au Québec, alors que 10 % comptent aller ailleurs au Canada. Un autre 10 % va prendre la direction des États-Unis alors que 9 % des vacanciers vont s’envoler pour l’Europe, nous apprend un sondage réalisé par CAA Québec.

Points d’intérêts

Les endroits que comptent visiter nos vacanciers sont assez diversifiés.

Pour ce qui est du Québec, les destinations qui suivent sont les plus populaires :

  • 18 % Capitale-Nationale
  • 16 % Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
  • 16 % Saguenay–Lac-Saint-Jean
  • 15 % Laurentides
  • 11 % Bas-Saint-Laurent
  • 11 % Estrie
  • 11 % Montréal
  • 10 % Montérégie

Ceux et celles qui vont se rendre ailleurs au Canada comptent visiter :

  • 48 % L’Ontario
  • 45 % les provinces maritimes
  • 13 % L’Ouest canadien

Les états américains suivants sont aussi populaires :

  • 26 % New York
  • 19 % Maine
  • 18 % Floride
  • 8 % Vermont
  • 7 % Californie

Quant à eux, les pays qui suivent obtiennent ensemble la faveur des 9 % de vacanciers québécois qui comptent se rendre en Europe cet été :

  • 54 % France
  • 23 % Italie
  • 14 % Espagne
  • 12 % Grèce
  • 10 % Allemagne

Portrait de vacanciers

Véritable mine d’or d’informations, ce sondage nous apprend une foule de petites choses sur les vacanciers québécois.

Entre autres que 36 % comptent prendre 2 semaines de vacances au cours de l’été, alors que 20 % planifient 3 semaines de vacances et que 13 % ont l’intention de passer plus d’un mois sans travailler.

Si un peu plus du quart des travailleurs et travailleuses vont prendre leurs vacances au moment des vacances de la construction, 35 % comptent les prendre en juillet avant le congé de la construction alors que 42 % disent préférer attendre le mois d’août après le retour des travailleurs sur les chantiers.

Motivations

Plusieurs facteurs contribuent au choix d’une destination donnée et à 41 %, le budget semble la principale préoccupation des vacanciers.

Certains profitent des vacances pour visiter des membres de la famille, alors que d’autres passent les vacances à la résidence secondaire ou au chalet.

La durée des vacances, les recommandations des proches et la faiblesse du dollar canadien sont aussi des facteurs qui contribuent à favoriser une destination plutôt qu’une autre.

Si bon nombre de vacanciers considèrent le prix de l’essence comme un facteur important dans le choix d’une destination, près des 2/3 vont tout de même se rendre à leur destination vacances en voiture.

Assurances

Que l’on passe ses vacances au Québec ou ailleurs au Canada, aux États-Unis ou en Europe, mieux vaut être bien assuré pour éviter que les aléas estivaux ne transforment cette période de détente en expérience malheureuse.

Avant de partir du Québec, il est recommandé de vérifier le niveau de protection que procure son assurance auto particulièrement en terme de responsabilité civile si l’on compte se rendre aux É.-U. où les accidents de la route peuvent s’avérer fort coûteux.

Il ne faut pas non plus négliger l’assurance voyage que ce soit pour couvrir les frais médicaux à l’extérieur, même dans les autres provinces canadiennes, ou pour la perte et le retard de bagages pour ceux et celles qui s’envoleront vers les vacances.

Dans tous les cas, pour trouver les meilleures offres des assureurs canadiens de renoms et économiser, il suffit d’utiliser le comparateur d’assurances Kanetix.ca.

L’essayer c’est l’adopter