Virus Zika – Devriez-vous annuler votre voyage?

Alors que sa progression refait régulièrement surface dans les manchettes internationales, particulièrement depuis les Olympiques au Brésil, le virus Zika créé un climat de nervosité chez les voyageurs. Jusqu'à tout récemment, ce fléau demeurait un risque présent qu’à l’étranger, mais l’Amérique du Nord est maintenant touchée, avec près de quarante cas recensés dans la province de Québec.

Qu’est-ce que le virus Zika?

Les personnes infectées par le virus Zika ne présenteront pas toutes des symptômes. Seuls 20-25 pour cent d’entre eux ressentiront de la fièvre, auront les yeux rouges ou développeront une éruption cutanée et des douleurs articulaires et musculaires pendant deux à sept jours. Bien qu’inconfortables, ces derniers ne sont pas dangereux dans la plupart des cas.

L’aspect inquiétant, toutefois, est le lien de causalité entre le virus et l’augmentation du nombre de bébés nés avec microcéphalie dans les régions touchées. Non seulement le virus Zika pose un danger pour les femmes enceintes, mais il affecte les couples souhaitant concevoir, puisque la maladie transmise par les moustiques est également transmissible sexuellement.

Le virus Zika en Amérique du Nord

Les Québécois atteints par le virus Zika l’ont contracté en voyage ou en ayant des relations sexuelles avec des voyageurs de retour des zones affectées. Le ministère de la Santé du Québec rassure ses citoyens : le virus ne s’est pas encore propagé aux moustiques du Québec, même si les États-Unis voisins recensent maintenant plusieurs cas contractés localement.

À la fin août, Reuters annonçait l’identification du premier individu infecté sur le territoire confirmé par le Florida Department of Health, et ce, à Pinellas County en Floride, près des plages de Clearwater et St. Petersburg. Depuis, une cinquantaine de personnes ont été diagnostiquées dans les environs ainsi que dans le comté de Miami-Dade, à des centaines de kilomètres de la première zone de propagation.

Les autorités ont entrepris des « efforts agressifs de pulvérisation et réduction de moustiques » afin d’éradiquer les risques locaux et contrer la propagation du virus Zika. Malgré cela, le Dr Amesh Adalja, un spécialiste des maladies infectieuses à l'Université de Pittsburgh Medical Center interrogé par Reuters, prédit que le Texas et la Louisiane devraient être touchés prochainement.

Les touristes devraient-ils s’inquiéter?

Une étude menée par l’initiative de gestion des crises touristiques de l'Université de la Floride a révélé que les voyageurs planifient aller de l’avant avec leurs projets de vacances au soleil, bien que la plupart admettent être inquiets au sujet de cette épidémie. Seulement 10 pour cent ont annulé leurs plans jusqu'à présent, la plupart remettant simplement à plus tard leur séjour.

Le gouvernement canadien n'a pas émis de recommandation formelle aux touristes en ce qui concerne l'annulation de leurs voyages à destination de ces états, mais suggère de prendre les précautions nécessaires pour réduire toute possibilité de contracter le virus Zika. Toutefois, si vous êtes enceinte ou prévoyez l'être, l'Agence de la Santé publique du Canada vous recommande d’éviter les zones à risque, y compris celles de Floride.

Quelles mesures de précautions respecter?

Si vous planifiez un séjour en Floride, assurez-vous d’abord d’avoir une assurance voyage adéquate en cas de pépin sur la route. Il est également important de prendre certaines précautions pour minimiser le danger d'une piqûre de moustique.

  • Consultez un médecin de voyage au moins six semaines avant le départ pour mesurer vos risques personnels en fonction de votre état de santé.
  • Sur place, utilisez des insectifuges autant que possible, tout en respectant les directrices recommandées sur l’étiquette du produit.
  • Bien que les moustiques infectés par le virus Zika soient connus pour piquer tout au long de la journée, évitez de vous trouver à l'extérieur aux heures plus propices, comme au lever et au coucher du soleil.
  • Restez à l'intérieur ou dans un espace protégé lorsque possible, comme dans une véranda avec écrans à moustiquaires.
  • Portez des vêtements de couleur claire qui dévoilent le moins de peau possible (manches longues, chaussures fermées, etc.) ainsi qu'un chapeau. Lorsqu'elle est disponible à l'extérieur du Canada, utilisez la perméthrine sur vos vêtements, car elle est efficace même après de nombreux lavages.
  • Dormez sous un abri-moustiquaire traité avec un insecticide si vous logez dans une maison mal isolée.
  • Comme le virus peut être transmis sexuellement, il est recommandé d'utiliser des préservatifs pendant au moins six mois après le retour de voyage ou de s’abstenir de toute activité sexuelle pendant la grossesse.
  • Si vous ressentez un des symptômes suivants, consultez un médecin : fièvre, yeux roses, éruptions cutanées, douleurs dans les muscles ou les articulations ou maux de tête.

Pour plus d'informations au sujet du virus Zika et les mesures à prendre pour réduire votre risque de le contracter tout en voyageant dans les zones touchées, référez-vous à :

Bon voyage!

Jennifer Doré Dallas