Voiture d’occasion, éviter de se faire avoir

Nombre d’automobilistes n’ont pas les moyens de s’offrir le denier modèle de voiture arrivé sur le marché ni les clinquants accessoires qui en font soit un objet de luxe, soit un objet connecté.

Pour de nombreux automobilistes, la voiture d’occasion demeure donc une avenue fort acceptable, particulièrement lorsque l’on additionne les coûts de l’essence, de l’entretien et de l’assurance auto, la possession d’une voiture, qu’elle soit neuve ou d’occasion, peut s’avérer assez coûteuse.

Une occasion en or

Cette phrase la plupart des automobilistes qui se présentent sur le parking d’un concessionnaire de voitures d’occasion, l’ont maintes fois entendu.

Mais comment savoir si une voiture d’occasion représente réellement une bonne affaire? Comment choisir une voiture en bon état, une voiture fiable qui a bien conservé sa valeur? Comment éviter les problèmes?

Pour répondre à ces questions, le magasine protégez-vous a publié un petit guide dans lequel on retrouve quelques judicieux conseils d’achat et un répertoire des meilleures voitures d’occasion.

La bonne occasion

Moins le prix de vente est élevé plus il y a de chances que la voiture d’occasion soit âgée et usée à force de parcourir kilomètre après kilomètre.

En matière de voiture d’occasion, une vérification mécanique s’impose avant l’achat et il est fortement conseillé que l’acheteur dresse d’une liste des équipements qu’il juge indispensables avant de se lancer dans le magasinage.

En y allant de quelques précautions et en choisissant la voiture avec soin, il y a toujours moyen de faire une bonne affaire même avec une voiture d’occasion.

Principes de précaution

  • Ceux et celles qui sont à l’aise avec le concept devraient privilégier une voiture avec une transmission manuelle, car elle se vend généralement entre 500 $ et 1000 $ de moins qu’une voiture avec boîte automatique;
  • Il faut être souple par rapport aux équipements souhaités. Un minimum est bien sûr de mise, mais il ne faut pas s’étonner si les vitres électriques, la climatisation ou le toit ouvrant manquent ou sont défectueux sur de vieux modèles d’occasion;
  • Encore une fois, le mot compromis est de rigueur si l’objet convoité n’est pas de la couleur de ses rêves;
  • Une inspection mécanique effectuée par un garagiste indépendant est un incontournable. Non seulement elle indique l’état actuel de la voiture, mais elle renseigne aussi sur ce qu’il faut prévoir en terme d’entretien dans un avenir prévisible. Par exemple, on peut y apprendre que les freins sont en bon état, mais qu’ils devront être changés dans 5000 km ou encore que l’embrayage commence à glisser et devra bientôt être changé. Ces informations peuvent s’avérer fort utiles pour négocier le prix d’achat;
  • Il faut savoir saisir les occasions lorsqu’elles se présentent. Sans être pressé, il faut scruter le marché de manière continue et ainsi voir les bonnes affaires se pointer. Il faut alors les saisir avant que quelqu’un d’autre ne le fasse.

Assurance auto

Le coût de l’assurance est un autre élément à considérer avant d’acheter une voiture d’occasion. Certaines voitures coûtent plus cher à assurer que d’autres et les assureurs ne considèrent pas tous le risque de la même façon, ce qui fait en sorte que les prix varient d’un assureur à l’autre.

Pour savoir ce qu’il en coûte d’assurer la voiture de vos rêves et pour découvrir les assureurs qui proposent les meilleurs tarifs, rien de tel que de comparer les offres d’assurance auto.

C’est ce que propose le comparateur d’assurances Kanetix.ca, un site qui fait économiser des centaines de dollars par année à ses utilisateurs.