Vol annulé et retardé, éviter le pire

Pour différentes raisons, les vols annulés, décalés ou retardés sont une réalité avec laquelle doivent composer un nombre croissant de voyageurs, et ce, peu importe le transporteur aérien, en cause.

Conditions météo défavorables, surréservations, problèmes à l’aéroport, différents facteurs expliquent la croissance du nombre de perturbations sur les vols commerciaux.

Ces perturbations constituent d’ailleurs plus du tiers des 6449 plaintes de passagers acheminées à l’Office des transports du Canada durant la période 2017-2018.

Chacun a sa façon, les transporteurs proposent une forme ou une autre d’indemnités aux voyageurs incommodés, des indemnités qui seront d’ailleurs uniformisées à l’été, dès l’entrée en vigueur d'une loi fédérale à cet effet.

Voyageurs avertis

Dans l’intervalle, les voyageurs peuvent toujours minimiser les risques de désagrément en observant les quelques consignes qui suivent :

Connaître les modalités de changement

Avant même de réserver un billet, mieux vaut lire attentivement les modalités de modification, de compensation et de remboursement en cas de retards prolongés ou d’annulation de vol.

Au Canada, la plupart des transporteurs adhèrent volontairement à la charte des droits des passagers aériens, mais ils le font selon des modalités qui leur sont propres. Mieux vaut donc les connaître avant d’acheter son billet.

Les alertes

Dans la mesure du possible, les transporteurs avisent les voyageurs lorsqu’un vol est retardé, annulé, voire devancé. On peut aussi s’abonner aux alertes qui font état en continu des changements d’horaire à compter de 24 h avant le départ prévu. Ces alertes sont envoyées directement par texto ou par courriel et permettent d’éviter de se rendre trop tôt ou inutilement à l’aéroport.

Modification de réservation

Dans certaines conditions, quelques transporteurs peuvent proposer une modification de vol sans supplément. Il peut par exemple être possible, dans certaines conditions, de modifier sans frais son billet dans le cas d’un événement météo prévisible. Les raisons et conditions pour un tel changement varient évidemment d’un transporteur à l’autre et il faut donc s’en informer auprès du transporteur en cause ou de son agence de voyages.

Report de vacances

Il peut être fort désagréable de rater le départ d’une croisière, une correspondance ou une expédition à cause d’un retard de vol. Certains transporteurs peuvent se montrer compréhensifs et proposer de remettre le voyage à une date ultérieure ou de dédommager le voyageur d’une manière ou d’une autre. Encore une fois, il faut s’informer auprès du transporteur en cause.

Carte de crédit et assurance voyage

Il arrive aussi que ce soit le voyageur qui se voit dans l’obligation d’annuler ou de reporter son voyage.

Dans ce cas, il est utile de connaître les conditions d’annulation du transporteur et de savoir ce que prévoit à cet effet la carte de crédit avec laquelle on a réservé le voyage.

Mais que le voyage soit annulé par le voyageur ou par le transporteur, l’assurance voyage s’avère un outil des plus utiles pour en minimiser les impacts, une façon efficace de se protéger contre les imprévus.

Qu’il s’agisse d’assurer les soins médicaux à l’étranger, les pertes et retards de bagages ou les annulations et retards de vol, on peut comparer les modalités et les prix des meilleures assurances voyage offertes au Canada sur Kanetix.ca.

En plus de trouver la bonne assurance, nos utilisateurs réalisent de très bonnes économies.