Depuis 2008, les automobilistes du Québec sont tenus d'équiper leur voiture de pneus spécifiquement conçus pour la conduite hivernale. Cette obligation est en vigueur chaque année du 15 décembre au 15 mars. Les automobilistes dont le véhicule ne roule pas sur quatre pneus d'hiver, s'exposent alors à de lourdes amendes qui peuvent atteindre 200 $ voire 300 $. Cas d'espèce, le service de police de la ville de Montréal impose aux conducteurs fautifs une amende de 277 $ s'ils conduisent sans pneus d'hiver à Montréal durant la période visée.

Pourquoi une loi sur les pneus d'hiver au Québec ?

Cette loi vise tout simplement à améliorer la sécurité routière. Durant l'hiver, les conducteurs qui se déplacent avec des pneus quatre saisons sont plus susceptibles d'être impliqués dans un accident ou de perdre le contrôle de leur véhicule.

Selon Transports Québec, «...38% des accidents qui se produisent au cours de l'hiver, impliquent au moins un véhicule équipé de pneus quatre saisons. Les véhicules qui roulent sur ce type de pneus sont largement surreprésentés dans les cas d'accidents. On estime qu'avant 2008, seulement 90% des automobiles étaient équipées de pneus d'hiver. Qui plus est, les pertes de contrôle sont beaucoup plus fréquentes chez les automobilistes qui conduisent avec des pneus quatre saisons. "

Qui est touché par la loi sur les pneus d'hiver au Québec ?

On estime que 4,5 millions de véhicules sont tenus par la loi d'être équipés de pneus d'hiver. Cette obligation touche l'ensemble des automobiles, des taxis et des voitures de location immatriculés au Québec. Les touristes de passage au Québec qui sont en provenance du Canada ou d'ailleurs, ne sont pas visés par la loi sur les pneus d'hiver au Québec tant que le véhicule qu'ils conduisent est immatriculé dans une autre juridiction. La loi ne s'applique qu'aux automobiles immatriculés ou loués au Québec.

Pneu d'hiver d'appellation reconnue

Pour être reconnu à titre de pneu d'hiver aux termes de la loi sur les pneus d'hiver du Québec, un pneu doit arborer une appellation reconnue. Attention aux publicités qui prétendent que tel pneu est adapté à la conduite hivernale. Un pneu ne peut être considéré en tant que pneu d'hiver selon la loi sur les pneus d'hiver au Québec à moins que sa conformité aux exigences de la loi, soit avérée.

L'icône ci-contre composée d'une montagne et d'un flocon de neige, atteste de la conformité d'un pneu d'hiver :



Les appellations suivantes sont également acceptables jusqu'au 15 Décembre 2014, date à laquelle seuls les pneus arborant l'icône composée de la montagne et du flocon de neige seront reconnus.

  • Alaska
  • Arctique
  • A/T ou AT
  • AT/S ou AT-S
  • Blizzard
  • Cresta
  • Ice
  • INSA T1, INSA T2, or INSA TT770
  • LT
  • Nordic
  • Snow (et non boue et neige)
  • Clous, clouté, cloutable ou sans clous
  • TS
  • Ultra grip
  • Ultratraction
  • Hiver

Conseils pour les pneus d'hiver

Quelques conseils pour tirer le meilleur de vos pneus d'hiver :
  • Il ne faut pas considérer ces pneus uniquement comme des pneus d'hiver mais bien comme des pneus de basses températures. Le refroidissement extérieur saisonnier réduit l'élasticité du caoutchouc ce qui entraîne une réduction de la traction et de l'adhérence des pneus. Il est recommandé d'installer les pneus d'hiver dès que la température ambiante s'établit autour des 7°Celsius.
  • Il faut installer quatre pneus d'hiver et éviter de les assortir avec des pneus quatre saisons ou des pneus d'été. Faire autrement est dangereux, les automobilistes qui le font, s'exposent notamment à des contraventions. La loi exige qu'on pose quatre pneus d'hiver conformes sous sa voiture. De plus, le mélange de styles de pneus réduit la stabilité d'un véhicule, en réduit la traction et peut occasionner des pertes de contrôle.

Des renseignements supplémentaires concernant la loi sur les pneus d'hiver au Québec sont disponibles auprès de Transports Québec et de la Société de l'assurance automobile Québec. Pour d'avantage d'informations concernant les pneus d'hiver en général, consultez le site de Transports Canada ou celui de l'Association canadienne de l'industrie du caoutchouc.

Pour avoir l'esprit en paix

Pour demeurer en sécurité et éviter les contraventions mieux vaut installer quatre pneus d'hiver sous sa voiture avant la date prescrite par la loi. Bien que la question de sécurité demeure l'argument prioritaire, il faut ajouter que le fait de recevoir une contravention pour ne pas avoir installé ses pneus d'hiver n'est pas à négliger puisqu'il faut payer deux fois. Premièrement il faut régler l'amende en tant que telle et ensuite défrayer le coût supplémentaire des primes lors du renouvellement de son assurance automobile.

Pour bien se préparer pour l'hiver et ne pas être pris au dépourvu, veuillez consulter :