Popularité de l’assurance vie dans la foulée de la COVID-19

S’il y a quelques années à peine, les institutions financières et certains observateurs de l’industrie soulignaient à grands traits le fait que les jeunes ne prenaient pas suffisamment d’assurance vie, ce ne semble plus être le cas.

Bien qu’elle ait eu beaucoup d’effets indésirables, la COVID-19 aura au moins permis de changer la donne dans ce domaine.

C’est du moins ce que rapporte le quotidien torontois Globe and Mail qui cite de grands assureurs canadiens selon qui les ventes d’assurance vie en ligne auraient augmenté de plus de 40 % par rapport à l’an dernier, une augmentation qui atteindrait les 50 % chez les moins de 40 ans.

L’assurance vie

Si pour les millénariaux l’assurance vie est largement perçue comme une dépense supplémentaire qui ne semble pas réellement essentielle à leur âge, la pandémie a fait réaliser à bon nombre d’entre eux que ce type de protection peut valoir son pesant d’or.

L’assurance vie prévoit une indemnité en cas de décès. De façon générale, cette indemnité est censée permettre aux proches du défunt ou de la défunte, de maintenir leur train de vie en leur octroyant les liquidités nécessaires pour payer :

  • Le coût des funérailles;
  • Les coûts d’un service notarié et d’un exécuteur testamentaire;
  • L’impôt. La majorité des avoirs du défunt étant réputés vendus à son décès, il est possible qu’il y ait de l’impôt à payer sur certains revenus. (les indemnités d’assurance vie demeurent toutefois libres d’impôt.);
  • Les dettes du défunt; cartes de crédit, hypothèque, prêts personnels, etc.;
  • Les nouvelles dépenses consécutives au décès. Par exemple, si un conjoint gardait les enfants pendant que l’autre travaillait, il faudrait désormais ajouter des frais de garde au budget familial, etc.

Comparez les assurances pour économiser

Trouver les meilleurs prix pour commencer à économiser dès aujourd'hui!
En chargement...

Temporaire vs vie entière

Consciente qu’à l’instar des jeunes, bien de gens se posent des questions sur l’assurance vie, l‘industrie propose différents produits pour répondre à différents besoins.

On peut généralement classer l’assurance vie en deux catégories principales, l’assurance vie temporaire et l’assurance vie entière.

Voici un bref comparatif des avantages et des inconvénients propres à chacune :

L’assurance vie temporaire

L’assurance vie temporaire offre une protection qui se limite à la durée du contrat qui peut être établi sur 10 ou 20 ans. Elle est généralement renouvelable, mais à un coût plus élevé, vu les 10 ou 20 ans qui se sont ajoutés à l’âge du demandeur.

Les avantages

Elle coûte moins cher, surtout si on la contracte jeune alors que le risque de décès est plus faible qu’à un âge plus avancé.

Les inconvénients

L’assurance temporaire n’a aucune valeur de rachat et prend fin dès que se termine le contrat. Si on ne la renouvelle pas au nouveau tarif en vigueur à ce moment, on n’est plus assuré.

L’assurance vie entière

L’assurance vie entière assure le détenteur jusqu’à la fin de sa vie. On peut étaler les paiements sur une période définie et plus courte ou sur la vie entière. L’assurance vie entière comprend une valeur de rachat et peut être convertie en liquidités avant le décès.

Les avantages

La plupart ont une valeur de rachat qui peut être encaissée en mettant fin au contrat.

Les inconvénients

L’assurance entière coûte plus cher. Le rachat, ou l’encaissement peuvent aussi avoir des conséquences financières et fiscales.

Laquelle choisir

Tout dépend de son âge, de sa situation et de ses objectifs.

Par exemple, une jeune famille qui doit régler l’hypothèque et les dépenses qui incombent à un jeune ménage, pourrait opter pour une assurance vie temporaire le temps que la vie lui donne un peu plus de marge de manœuvre et lui permette de passer à une assurance vie entière plus chère, mais qui comprend une valeur de rachat.

À l’inverse, une personne mieux établie pourrait opter pour une assurance vie entière qui bien qu’elle soit plus chère, n’augmentera pas de prix avec l’âge et offre une valeur de rachat.

Magasiner

Pour y voir un peu plus clair, rien de tel que de suivre les conseils de l’AMF qui recommande de comparer les offres de différents assureurs qui proposent généralement différentes versions de ces assurances.

C’est ce que permet de faire en toute simplicité le comparateur Kanetix.ca qui sur une simple requête, permet de comparer côte à côte les offres d’assurances vie des meilleurs assureurs au Canada.

L’essayer c’est l’adopter.

Mots clés: COVID-19L'ASSURANCE VIEASSURANCE-VIE

Derniers Articles

Paiement minimum du solde de sa carte de crédit, un petit 2,5 % qui peut coûter cher

La rentrée c’est bien entendu le retour des vacances, mais c’est aussi…

Encore de bouchons à prévoir à Montréal cet automne

Si de nombreux festivals ont été annulés ou reportés à cause du…

Les vols d’automobiles diminuent pourtant le coût de l’assurance auto : explications

La recrudescence des vols de voitures qui était pourtant en baisse depuis…

Immobilier, se préparer devenir propriétaire

L’activité immobilière québécoise de juillet a de quoi réjouir les vendeurs de…