Les meilleurs taux hypothécaires se trouvent en ligne

Au Canada, il existe de nombreux types de prêts hypothécaires et différents taux d’emprunt. Pour faire une bonne affaire, il faut savoir choisir l’hypothèque qui répond le mieux à ses besoins au meilleur taux. Qu’il s’agisse d’un prêt hypothécaire pour une première ou pour une seconde résidence, pour une propriété commerciale, pour un immeuble à revenu ou encore pour refinancer ou renouveler une hypothèque, on peut facilement comparer les offres hypothécaires sur Kanetix.ca. Quelques minutes suffisent pour trouver les meilleurs taux hypothécaires proposés par les courtiers et les banques en suivant les quelques étapes suivantes:

  • S’identifier et indiquer le type d’hypothèque recherché;
  • Comparer les taux de plus d’une trentaine de banques et de courtiers hypothécaires;
  • Être mis en contact avec le prêteur qui propose le meilleur taux.


Connaître ses limites

Avant de contracter un prêt pour un montant si important, il est primordial de s’assurer de pouvoir respecter les échéances. Le calculateur hypothécaire de Kanetix.ca permet de voir dans quelles mesures la fréquence des versements et les différents taux hypothécaires impactent le montant total à rembourser. Armé de cette connaissance, il est plus facile de faire des choix qui aideront à rembourser plus rapidement et à réduire les montants payés en intérêts.


Prêt hypothécaire

Une hypothèque est un prêt contracté pour l’achat d’une propriété. C’est la somme que l’on emprunte pour couvrir la différence entre le prix d’achat de la propriété et l’acompte que l’on verse au moment de signer le contrat de vente. On peut solliciter un prêt hypothécaire auprès de différents prêteurs, dont les banques, les coopératives de crédit et les courtiers hypothécaires, ces professionnels accrédités qui offrent les produits de différents prêteurs.


Taux hypothécaire

Comme c’est le cas avec la plupart des prêts, une hypothèque comprend des intérêts sur la somme empruntée, qu’il faut ajouter aux mensualités. Le montant des intérêts est établi en fonction du taux hypothécaire auquel on a emprunté. Plus ce taux est faible, moins il y a d’intérêts. Le taux hypothécaire est un pourcentage du montant du prêt. C’est le taux d’intérêt à rembourser.

Les taux hypothécaires varient d’une banque, d’un courtier et d’un type d’hypothèque à l’autre. Une hypothèque de 5 ans se contracte à un taux différent d’une hypothèque de 10 ans.

Seule la comparaison permet de trouver la meilleure hypothèque au meilleur taux. Pour en savoir davantage, Kanetix.ca propose, dans son InfoCentre, des masses d’informations qui facilitent la compréhension des règles et des tendances du marché hypothécaire canadien.


Hypothèque variable et hypothèque fixe

La différence entre ces deux types de prêts hypothécaires tient aux taux d’intérêt.

Avec une hypothèque à taux fixe, le taux d’intérêt ne change pas pour la durée du contrat. On rembourse le prêt au taux sur lequel on s’entend avec le prêteur au moment de contracter le prêt hypothécaire.

Par contre, le taux d’intérêt varie sur une hypothèque à taux variable. L’intérêt augmente ou diminue en fonction des fluctuations du taux d’intérêt préférentiel qui s’aligne généralement sur le taux directeur de la Banque du Canada. Dans les faits, le détenteur d’une hypothèque à taux variable effectue toujours des mensualités égales, mais le montant appliqué à la somme empruntée fluctue en fonction de l’intérêt en vigueur au moment de faire ce versement.

À titre d’exemple, une mensualité de 2 000 $ à 3,1 % d’intérêts coûte 62 $ en intérêts. Au cas où le taux d’intérêt augmenterait à 5,6 %, c’est alors 112 $ des 2000 $ qui seraient versés chaque mois en intérêts. 

Il est à noter que le meilleur taux hypothécaire n’est pas toujours ce qu’il y a de mieux. Avant de signer un prêt ou un refinancement hypothécaire, mieux vaut consulter un agent hypothécaire et lire les conditions du contrat pour s’assurer qu’il convient réellement à ses besoins. L’information demeure la clé vers le meilleur prêt hypothécaire, c’est-à-dire celui qui convient à son contexte particulier. Quelques questions à se poser:

  • Puis-je effectuer des versements supplémentaires? Dans l’affirmative, à quelle fréquence?
  • Y a-t-il des frais ou des pénalités à prévoir?
  • De quelle façon l’augmentation ou la réduction des taux d’intérêt, risquent d’impacter le montant des mensualités et l’intérêt pour la durée du prêt?


Amortissement

L’amortissement aussi appelé « calendrier » est la durée prévue pour le remboursement complet de l’hypothèque en effectuant les versements à temps, sans pénalités ni paiements anticipés.

À titre d’exemple: une hypothèque amortie sur 30 ans devrait être remboursée au complet en 30 ans au taux d’intérêt en vigueur et en respectant les échéances de paiements. En augmentant le montant des paiements, on réduit l’amortissement, alors qu’un retard sur les paiements l’allonge. Un rythme de paiements au taux d’intérêt prévu, confirme l’amortissement initialement prévu.


Hypothèque fermée et hypothèque ouverte

Les hypothèques sont dites « fermées » ou « ouvertes ».

Une hypothèque fermée ne peut être renégociée ou refinancée avant échéance sans pénalités. Il est à noter que ces conditions ne sont pas aussi strictes qu’il y paraît. De nombreux prêteurs offrent, sans frais supplémentaires, la possibilité d’effectuer un paiement forfaitaire une fois par année ou d’augmenter le montant des mensualités. Les montants de ces versements supplémentaires sont limités à un certain pourcentage du montant du prêt. En revanche, une hypothèque ouverte peut être réglée en totalité ou en partie, à tout moment, sans les pénalités d’une hypothèque fermée


 

*Sous réserve des conditions imposées par les courtiers et prêteurs hypothécaires partenaires. Les taux affichés peuvent être modifiés sans préavis.